logo

 

 

Responsible Food Advertising Platform      

 

 

Engagements de l’industrie alimentaire et de la distribution en matière de publicité destinée aux enfants

L'industrie et la distribution alimentaires belges s'engagent volontairement en faveur de pratiques publicitaires responsables. Dans ce contexte, toutes les entreprises du secteur se sont engagées à respecter le code de publicité pour les denrées alimentaires.

Partant d'une initiative européenne, appelée "EU Pledge", connue et reconnue au niveau international, l'industrie alimentaire et la distribution souscrivent par l’adhésion au Belgian Pledge à une série d'engagements complémentaires au niveau belge.

Belgian Pledge

Les entreprises signataires prennent e.a. l’engagement de ne pas faire de publicité TV, radio, presse et internet destinée aux enfants de moins de 12 ans pour des aliments et boissons qui ne répondent pas à des critères nutritionnels spécifiques.
Pour les entreprises concernées, cette démarche s'inscrit dans le cadre d'efforts constants développés par le secteur entier en faveur de pratiques de marketing responsables. Désireux de généraliser ces efforts en faveur d'une initiative ouverte à l'ensemble des secteurs, ils entendent ainsi promouvoir une alimentation saine et équilibrée.

EU Pledge

L’EU Pledge est une initiative volontaire à travers laquelle les grandes entreprises de l’industrie alimentaire et des boissons s’engagent à revoir leurs pratiques publicitaires à l’égard des enfants. Il s’agit de la réponse de chefs de file du secteur aux appels lancés par les institutions européennes. La communication commerciale de l’industrie alimentaire doit aider les parents à poser les bons choix en ce qui concerne les habitudes alimentaires et le mode de vie de leurs enfants.
Le programme du EU Pledge est appuyé et soutenu par la World Federation of Advertisers.

Deux engagements importants


1. Aucune publicité à la télévision, dans la presse ou sur Internet à l’intention d'enfants de moins de douze ans pour tous produits alimentaires ou boissons qui ne répondent pas à certains critères nutritionnels précis. Ces critères sont consultables sur http://www.eu-pledge.eu

2. Aucune communication sur des produits distribués dans les écoles primaires, excepté à des fins pédagogiques et sur demande ou avec l’accord de la direction de l’école.

Il s’agit de normes communes minimales qui permettent un contrôle général et instaurent une responsabilité conjointe. Chaque entreprise est libre d’appliquer les normes qui lui sont propres et qui vont au-delà de ces règles communes.

L’EU Pledge a été lancé en décembre 2007 dans le cadre de l’engagement de certains signataires vis-à-vis de la plate-forme d’action de l’Union européenne sur l’alimentation, l’activité physique et la santé. Créé en 2005 par Markos Kyprianou, ancien commissaire européen à la santé et à la politique des consommateurs, ce forum, aux parties prenantes multiples, entend inciter les parties impliquées à mettre en place des initiatives visant à promouvoir un mode de vie sain à travers l’Europe. Dans le contexte de la plate-forme européenne, l’engagement de l'EU Pledge est dans les mains de la World Federation of Advertisers (WFA) qui soutient également le programme.

Les entreprises membres de l’EU Pledge représentent plus de trois quarts des dépenses publicitaires en produits alimentaires et boissons dans l’Union Européenne. L’initiative est ouverte à toute entreprise du secteur de l’industrie alimentaire et des boissons, active en Europe, et désireuse de devenir signataire de l’engagement de l'EU Pledge.

Elargissement des engagements en 2012

Elargissement de la cible

A l’origine, les entreprises membres de l’EU Pledge, s’étaient engagées à renoncer à toute publicité destinée aux enfants de moins de douze ans (sauf dans le cas de produits répondant à certains critères nutritionnels précis) et avaient défini la « publicité destinée aux enfants de moins de douze ans » comme étant orientée vers un public comprenant au moins 50 % d’enfants de moins de douze ans.

Les entreprises signataires de l’EU Pledge renforcent désormais leur engagement en ramenant la limite à 35 % des enfants de moins de douze ans. L’abaissement du seuil permet de couvrir davantage les médias qui ciblent un large public d’enfants.

Elargissement des médias online

En outre, en ce qui concerne les médias online, l’EU Pledge ne s’appliquait à l’origine qu’à la publicité internet sur les sites de tiers. Depuis le 1er janvier 2012, les entreprises signataires de l’EU Pledge ont élargi leur engagement à leurs propres sites internet. En élargissant leur engagement, à la fois à la publicité internet sur les sites de tiers et sites Internet des marques, l’EU Pledge assure une vaste couverture du marketing online.

Communication dans les écoles primaires

Aucune communication à l’égard de produits qui sont distribués dans les écoles primaires, sauf à des fins pédagogiques et sur demande ou avec l’accord de la direction de l’école.