Engagements

Par analogie au "EU Pledge”, une initiative européenne de renommée internationale, les industries belges des secteurs alimentaire et de la distribution ont lancé le Belgian Pledge en 2012. 5 ans plus tard, le Belgian Pledge fait peau neuve. Les principes de base du Belgian Pledge restent identiques mais le champ d’application de l’engagement est élargi. Depuis 2012, les médias sélectionnés pour le Belgian Pledge étaient la télévision, la presse, les sites web (d’entreprises) en ligne et les écoles fondamentales. Désormais, ce champ d’application est élargi à la radio, au cinéma, aux profils d’entreprise sur les médias sociaux, aux DVD/CD-ROM, au marketing direct, au placement de produits, aux jeux interactifs, au "outdoor marketing", au marketing mobile et aux SMS.

Engagements concrets

Les engagements ont été traduits dans une Convention. Cela signifie que les entreprises qui la signent:

  1. feront uniquement de publicité à l’attention des enfants de moins de 12 ans pour des produits répondant à des critères nutritionnels ou ne feront aucune publicité destinée à des enfants de moins de 12 ans, quels que soient les critères.
  2. ne feront aucune communication sur des produits distribués dans les écoles primaires, excepté à des fins pédagogiques et sur demande ou avec l’accord de la direction de l’école.

Les points 1 et 2 constituent les normes communes minimales. Chaque entreprise est libre d’appliquer les normes qui lui sont propres et qui vont au-delà de ces règles communes.

Champ d’application des engagements

Les principes énoncés ci-dessus concernent les communications marketing pour des produits alimentaires et boissons destinées aux enfants de moins de 12 ans dans les médias sélectionnés.

Par « destinées aux enfants de moins de 12 ans», il faut entendre : un public composé de 35% ou plus d’enfants de moins de 12 ans. S’il est difficile de déterminer les catégories d’âge du public, l’entreprise peut considérer d’autres facteurs, comme l’impression générale de la communication (attrait pour les enfants), les actions entreprises limitant l’accès aux enfants et l’objectif démographique basé sur le plan média de l’entreprise. 

Les emballages et publicités dans les magasins ne relèvent pas du champ d’application du Belgian Pledge, mais bien du Code de publicité.